Affaire Seznec : La piste de Lormaye

Pierre Quémeneur a-t-il été assassiné par Guillaume Seznec à Lormaye ?

Affaire Seznec : Pierre Quemeneur, l'homme le plus enterré de France !

Faites d'abord ce petit sondage autour de vous...

Et demandez quel est le nom de la victime dans l'affaire Seznec...

Il n'y en a pas un sur mille qui puisse articuler le nom de famille de Quemeneur !

Surprenant, non ?

Pas vraiment.

Quand on sait tout le barouf médiatique des descendants de Seznec !

Parce que, pour eux, la victime, c'est Guillaume.

Plus récemment la victimisation a gagné du terrain.

Je devrais dire des générations.

Le manège du chantage affectif fait encore pleurer de nombreuses Margot.

Et se vend encore bien auprès d'une presse qui se fout comme de la première machine à imprimer de Gutenberg de savoir ou de chercher où pourrait être la vérité.

Revenons à Pierre Quemeneur.

C'est encore un sketch à la Devos.

Il est enterré partout.

Il n'y a pas eu d'enterrement.

Il n'y a pas eu de corps non plus.

Ce matin, je me sens d'humeur juste assez taquine pour vous offrir un trekking gratos sur les routes des enterrements de l'ami Pierrot.

Commençons par la Bretagne.

1/ Traou Nez en Plourivo

On a lu le pire (on a même dépassé le pire) sur cette piste. Dont l'histoire aurait pu faire la une du Closer de l'époque.

Pierrot arrive à l'improviste.

Trouve une jolie petite poulette couchée dans le lit de son frère Louis.

Qui est parti s'acheter des cigarettes.

Pierrot plonge dans le lit.

Le frère revient avec les cigarettes (c'est assez rare pour être souligné...)

Et tue son rival.

Enterrement de nuit. Par temps de brouillard. A Traou Nez.

Thèse de Momo Privat. Du Juge Hervé. De Daniel Lepetitcorps. Qui donne encore beaucoup de son temps pour polluer les hordes de touristes venant en short et tongs visiter "la maison du drame" !

2/ La chaudière de Traon ar Velin

Seznec, avec sa Rosalie au pire d'elle-même, n'aurait pas hésité une seule minute à charger le corps sur le siège arrière (non, il n'a pas eu le temps de le découper comme dans "Le Père Noël est une ordure" !)

C'est vrai que la route Brest / Paris n'était pas fréquentée du tout.

Et que les gendarmes avaient dû se passer le mot pour une petite grève surprise justement ces jours-là.

Il y a eu une abominable fumée noire crachée par la chaudière de la scierie car le diable signait son crime.

On stoppe ici la projection du film.

3/ Le puits Gallo (à une quarantaine de kilomètres de Rennes)

La tête d'un côté.

Le corps de l'autre.

Oui, cette fois-ci, il a été découpé (ne vomissez pas votre petit déjeuner)

C'était plus pratique.

Michel Sorin a longuement bossé sur cette piste.

C'est un type bien. Ce n'est ni un hurluberlu. Ni un fayot.

Pour preuve, Petit-Fils Premier l'a tellement traumatisé quand il a su qu'il allait sortir un bouquin, que Michel l'a fait écrire par une journaliste.

Dommage !

4/ Lormaye

Appelée aussi Piste Quemin.

Là, il est entier.

Sauf s'il a été bouffé par les coches de Quemin Père.

Qui, respectueux pour des coches, ne bouffaient pas la tête.

A Lormaye, on n'a pas fait dans la demie mesure.

Pierrot est enterré à trois endroits :

- chez le fils Jean-Louis, sous l'auge des cochons,

- chez la fille Madeleine, sous les primevères,

- et dans le ventre des coches du père Jean La Sacoche.

Les délires de Charles Huzo ont quand même marqué à vie l'un des plus jolis petits villages d'Eure-et-Loir....

Et je reconnais humblement que je me suis largement chargée de participer au mythe.

5/ Le Tartre Gaudran

"Puis Joseph Jézéquiel qui, spontanément, vient faire une déclaration assez extravagante au commissariat de police de Clichy, le 7 décembre 1953. Cet ancien marin de la base de Brest rapporte, qu'à l'âge de dix ans, il assista à l'inhumation de Quémeneur dans le bois du Tartre-Gaudran"

Là, je l'avoue, je n'ai pas tout compris.

Mais j'ai aussi sagement enquêté.

Pierrot, aurait, en route, fait un petit détour pour aller se jeter un petit godet en famille.

Puis il en aurait eu un malaise cardiaque.

Et comme il avait beaucoup d'argent sur lui (ndlr : faux, archi faux) la famille se serait occupée de son portefeuille avant de faire disparaître le corps.

Je souligne qu'il y avait là une briqueterie et donc.... Un four....

6/ Le puits de Chambléan

C'est de l'autre côté de Dreux. A Garnay.

La thèse de Madeleine Bellevault.

Encore une histoire de marchand de boeufs.

Et un puits. Dans une forêt.

Sans compter un banquier pas très clair. Propriétaire du château de Marmousse.

Dominant la dite forêt.

Avec des jumelles suspendues à toutes ses fenêtres.

J'ai longuement interviewé tout ce petit monde : la Madeleine (qui a fait un déposition en bonne et due forme à la gendarmerie de Dreux), l'ancien banquier Louis Thureau-Dangin. Qui recevait chez lui la femme de l'ambassadeur des Etats-Unis.

Y'a que Langevin, marchand de bestiaux à Tremblay-le-Vicomte. Qui a échappé à mon carnet et à mon stylo.

Pour l'unique et seule raison que je ne fais pas tourner les guéridons...

7/ La carrière près de Mittainville

Là, c'est la thèse de Simone Martin.

Que Petit-Fils premier m'a ordonné d'aller voir en quatrième vitesse....

Pour que son témoignage puisse figurer à temps dans l'édition 2006 de sa bible.

8/ Le café "Le Tambour" 113, avenue de la Bourdonnais, à Paris

Ou plutôt dans ses sous-sols.

L'air de pipeau que nous a joué Claude Bal. A jeun. Ou Pas.

Mais l'air de pipeau.

Toutes les notes en sont fausses.

Ne joue pas du pipeau qui veut, hein ?

C'est un art qui demande quelque entraînement....

9/ Le puits de mine effondré aux Alpes Mancelles

C'est le délire de Vilain (Baker a-t-il jamais existé... Vous le saurez.... Ou pas...)

C'est sur le chemin du retour de Seznec le 26/27 mai.

Pas loin de Pré-en-Pail.

10/ A Lencoître

Celle-là, c'est la dernière en date.

La malle de Lencoître.

Version Madame Bataille.

Bernard Le Her, provoquant la rage de Petit-Fils premier, aurait même fait creuser près de Rudeval (Riec-sur-Belon).

Une bonne dizaine d'endroits quand même, hein ?

Et pas une histoire sponsorisée par les Pompes Funèbres qui ne sont intervenues dans aucun des cas !

Mais enfin, braves gens, plutôt que de vous occuper où on l'a enterré, le Pierrot, si vous aviez mis toute cette énergie pour savoir qui et comment on l'a tué.

On serait sorti des ronces depuis longtemps.

Pas vrai ?

Liliane Langellier

P.S. Tout cela n'est pas sans me rappeler un certain été à New-York.... Où nous passions le week-end sur le voilier du mari sicilien de l'une de mes amies françaises.

En descendant l'East River, juste avant Hell Gate, là où la navigation est très dangereuse car les flots de la mer se heurtent à ceux de la rivière, voilà que le mari me raconte que c'est juste là, en face, sur le quai, le lieu exact où les mafieux viennent balancer les corps de ceux à qui ils ont fait des pieds en béton.

Voilà qui peut donner des idées, non ?

C'est à vous de voir...

Affaire Seznec : Pierre Quemeneur, l'homme le plus enterré de France !

P.S. 2 Vendredi 21 Novembre 2014. 18 h 30.

Les Catholiques fêtent aujourd'hui "La Présentation de la Vierge Marie".

Et je viens juste d'apprendre - via mon correspondant parisien - que Marie Seznec ne fut jamais carmélite.

Pour preuve, elle a été inhumée au cimetière de Thiais le 5 août 1930.

Division 21. Ligne 12. Tombe 50.

"Et la sépulture, elle a été reprise en 1962. Elle n'a pas été renouvelée."

Vous pouvez écouter la preuve "son" en bas de l'article :

Marie fut-elle "la petite carmélite" ?

C'est LE mensonge que je ne pardonnerai pas.

J'ai juste envie de vomir.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article